Archives du mot-clé grande

NIORO DU SAHEL : la grande mosquée de Gadiaba Kadiel inaugurée

C’est un joyau architectural doté des commodités tel que des carreaux, des marbres, des tapis, des micros le tout  dans un espace spacieux pour faciliter l’adoration de Dieu aux fideles musulmans de  Gadiaba Kadiel. L’inauguration de cette mosquée a été faite le vendredi passé sous la houlette du représentant du gouverneur de la région de Nioro du Sahel.

Autorités administratives, politiques militaires, chefs traditionnels, guides religieux  ainsi que les populations des Villages environnants étaient tous à cette cérémonie religieuse.

Selon N’Doula Mboh fils du dit village, ce grand évènement a été l’occasion pour certains fils du village en exile pendant plus 50 ans de revenir rehausser l’image de ladite  cérémonie et surtout de renouer le contact avec les siens. Poursuivant, il a exhorté les musulmans de la région de Nioro du Sahel en particulier à promouvoir la religion musulmane  en rénovant leurs mosquées vétustes arguant que rien ne peut égaler la maison de Dieu en termes d’investissement pour un musulman.

Le conseiller aux affaires économiques et financières du Gouverneur de la région de Nioro du Sahel, M. Adama Senou à la tête d’une délégation composée du corps préfectoral, de la police et de la gendarmerie a présidé la cérémonie d’ouverture de cette mosquée construite grâce aux fils et filles de ladite cité dont le montant est estimé à plus de 260 millions de franc CFA. Il a au nom du colonel major Aly Annaji, Gouverneur de la région de Nioro , félicité et encouragé les habitants de Gadiaba Kadiel  et les a  exhorté de poursuivre leurs actions de développement au profit de leur village et au-delà, leur Région qui visiblement accuse un retard de développement.

Le Kalif général de la Tidiania Oumarienne, Amadou Hady Tall  s’est dit heureux de voir cette maison de Dieu rénovée par des fidèles musulmans  dont nombreux sont de la diaspora. Cela est à saluer et encourager a-t-il ajouté avant de formuler des bénédictions à l’endroit de l’ensemble de la communauté  musulmane à laquelle, il a demandé de perpétuer de telles actions.

L’un des faits marquant de cette cérémonie fut celui de décerner des  trophées  aux natifs de ce village d’avoir posé des actions concrètes de développement et en  terme de soutien d’assistance aux nécessiteux toute chose qui témoigne  leur amour à leur lieu de naissance.

Pour immortaliser ses actes,  six  fils  du village ont reçu des distinctions, médailles , ce sont Mama Fanta Djigué , feu  Amadou Djigué  feu Djibi Yattassaye, Sadio Djigué , Sekou Djigué et Oumar Niangadou a qui revient une médaille d’or à raison de ses investissements remarquables au profit de son village natal.

Malick Gaye

RESTAURATION DES ECOSYSTEMES SAHELIENS : L’Initiative de la Grande muraille verte fait du chemin

Dans le but d’opérer des changements transformationnels des zones difficiles en zones de prospérité économique et de développement durable, les acteurs nationaux se sont penchés sur la question. C’était au cours de l’atelier de validation du Rapport National de Synthèse de la Situation de Référence de la GMV et de la Note Conceptuelle d’un Projet National en réponse aux défis environnementaux et socio-économiques dans la zone GMV. L’événement, dirigé par   le ministre de l’Environnement, de l’Assainissement et du Développement durable, Modibo Koné,  a eu lieu le 22 avril 2022 à l’Aedd (l’Agence de l’environnement et du développement durable).

L’une des régions du monde les plus vulnérables et exposées aux effets du changement climatique demeure le Sahel. Une région caractérisée par la désertification, la dégradation des terres et la perte de la biodiversité. Ces multiples défis ont extraordinairement contribué à accroitre la détérioration des moyens de subsistance et l’insécurité alimentaire des communautés rurales de cette région.

Pour y faire face, l’Initiative de la Grande Muraille Verte (IGMV) a vu le jour. Il s’agit d’un programme intégrateur et fruit d’une coopération régionale, représentant la réponse concertée et unifiée à ces défis des onze Etats saharo-sahéliens au Sud du Sahara, à savoir : le Burkina Faso, le Djibouti, l’Erythrée, l’Ethiopie, le Mali, la Mauritanie, le Niger, le Nigeria, le Sénégal, le Soudan et le Tchad.

Pour la circonstance, le ministre de l’Environnement, de l’Assainissement et du Développement durable, Modibo Koné, saisira l’opportunité de s’exprimer sur cette problématique qu’est la problématique de la restauration et de la gestion durable des terres dans la région sahélo-saharienne, afin de lutter contre la dégradation des terres et la pauvreté.

De son point de vue, le Programme de Grande Muraille Verte (GMV) matérialise la volonté politique nationale au Mali d’engager des efforts importants de réhabilitation écologique et socioéconomique des zones sahélienne, sahélo-saharienne et saharienne. Avant de souligner que l’approche intégrée, multisectorielle et inclusive qui sous-tend la mise en œuvre de la GMV s’appuie sur des actions de gestion durable des terres, mettant l’accent sur la restauration, la récupération et la conservation des terres et la biodiversité, combinées à des activités de développement socio-économique, d’adaptation et de résilience au changement climatique.

« La mise en œuvre de l’Initiative par l’APGMV, sur la base de la Stratégie Globale Harmonisée assortie de Plans d’Actions sur deux cycles quinquennaux (2011 à 2015) et (2016 à 2020), a principalement porté sur : la mise en place des bases institutionnelles et organisationnelles des organes statutaires ; la structuration et renforcement des fondamentaux de la gouvernance avec la création des outils et mécanismes de planification et mobilisation des ressources ; l’appropriation du «Concept GMV» et son Approche-terroirs centrée sur les populations à la base et sur les fondamentaux de la gestion durable des terres prenant en compte les trois conventions principales des Nations unies (Désertification, Biodiversité et Changement climatique) ; les réalisations physiques concrètes avec une valeur ajoutée prouvée au profit des populations dans les Etats membres suivant des axes stratégiques majeurs définis », a-t-il poursuivi.

Toutefois, contraste le ministre Koné, nonobstant les avancées notoires révélées par le rapport d’évaluation de la première décennie de mise en œuvre globale de la Grande Muraille Verte, des contraintes majeures ont existé. Notamment  la mobilisation des ressources attribuée à la qualité des projets présentés aux potentiels bailleurs. Face à cette problématique, préconise-t-il,  il est opportun et nécessaire de renforcer les capacités des structures nationales dans l’élaboration des projets et programmes bancables.

C’est dans ce cadre que le Programme des Nations Unies pour l’Environnement (PNUE), à travers le FEM, a appuyé les Etats membres de l’APGMV pour la réalisation de la présente étude afin d’établir la situation de référence de la GMV au niveau national et de disposer des données fiables pour la formulation de projets pertinents, soutiendra l’orateur.

Partant, il saluera  les efforts consentis par l’ensemble des acteurs de mise en œuvre de la GMV. Tout en précisant que cet atelier national de validation du Rapport National de Synthèse de Situation de Référence de la GMV, dont la finalité est l’élaboration de la Note Conceptuelle du Projet National, permettra d’apporter une solution pour le Mali à la problématique de projets bancables.

Pour  sa part, le directeur général de l’Agence nationale de la grande muraille verte du Mali, Toumany Diallo, saluera la présence du ministre de tutelle au présent atelier qui témoigne l’intérêt particulier qu’accorde le gouvernement malien à cette cause.

 

Dans son analyse, le Directeur Diallo indiquera qu’au regard de son caractère transversal et multisectoriel, l’Initiative GMV vise globalement et de façon durable des changements transformationnels des zones difficiles en zones de prospérité économique et de développement durable. L’ambition 2030 de la Grande Muraille Verte est portée par un Plan d’Investissements Prioritaires Décennal (PIPD) 2021-2030, adopté le 29 juillet 2021 à Nouakchott par le Conseil des ministres auquel vous avez activement pris part.

Depuis la 4ème édition du One Planet Summit (OPS), précise-t-il,  la GMV fait l’objet d’une forte coalition internationale traduite par d’importantes annonces d’engagements financiers de divers partenaires techniques et financiers pour la période 2021-2025.

L’accélération de la mise en œuvre de l’ambition 2030 de la GMV, par l’exécution du PIPD 2021-2030, passe par la formulation de projets et programmes pertinents susceptibles de mobiliser les ressources financières adéquates auprès des partenaires et le renforcement de la capacité d’absorption de ces ressources par les Etats membres.

Au regard de l’importance du segment malien couvrant près de 20% du tracé global de la Grande Muraille Verte à l’échelle des 11 pays membres, le Mali constitue l’un des piliers de l’initiative ; d’où l’impérieuse nécessité de son implication dans l’implémentation de toutes ses composantes.

 «C’est dans ce contexte que la vision de l’ANGMV est de s’attaquer résolument aux principaux fléaux environnementaux et climatiques dans le cadre d’une coopération sous-régionale et d’une synergie d’actions dans la bande du segment malien de la GMV», a déclaré Toumany Diallo.

Oumar KONATE

LUTTE CONTRE LA DÉSINFORMATION : Tuwindi et OIF initient la «Grande rédaction»

Avec comme mission, lutter contre la désinformation en période électorale, Tuwindi, en partenariat avec l’Organisation Internationale de la Francophonie (OIF), a organisé la Grande Rédaction du 5 au 7 avril 2022, à l’hôtel Badalodge, situé à Sébénikoro. 

Vu que la crise sécuritaire et la désinformation constituent un défi  pour les échéances électorales, la fondation Tuwindi et l’Organisation Internationale de la Francophonie (OIF) ont mis en place un projet pilote de 4 mois pour la prévention et la lutte contre les fakenews en période électorale à travers la plateforme « Wuya ». Avec une équipe de jeunes journalistes vérificateurs, la plateforme a eu un impact considérable dans la lutte contre les fake news au Mali avec plus de 600 vérifications faites. Pour donner plus d’impacts à leurs actions, Tuwindi et l’OIF ont également institué « La grande rédaction ». Il s’agit d’un espace de travail collaboratif sous forme d’une rédaction unique constituée de différents organes de médias qui travaillent en partageant les rôles et les ressources dans une synergie. Cette synergie suit et produit des contenus sur la désinformation et les élections qui sont diffusés chez tous les organes membres.

Notons que cette grande rédaction est organisée sur la thématique des élections avec les 20 journalistes d’investigations, 1 rédacteur en chef : 4 chefs desk ; 2 correcteurs et 1 infographe. Les journalistes seront regroupés en quatre équipes. Chaque équipe devra produire au minimum 8 articles en lien avec la désinformation en période électorale et en temps de crise. Les équipes ont travaillé sous la supervision du Directeur de publication Alexis Kalambry. Les productions seront publiées dans les organes des journalistes ou dans les organes partenaires de la grande rédaction.

Faut-il le rappeler, Tuwindi a pour objectif la diminution de la propagation des fakenews au sein de notre pays par la participation d’acteurs sociaux respectant les règles de l’éthique et de la déontologie dans le milieu de l’information à travers l’utilisation des nouvelles technologies, de la communication et de l’information (TIC).

Lors de cette cérémonie d’ouverture, TidianiTogola, directeur exécutif de la fondation Tuwindi, a présenté l’application Wuya dont l’objectif est de lutter contre les fake news en période électorale ; de mettre à la disposition des populations des informations sûres et vérifiées et de faciliter la vérification des informations à tous les internautes.

Abdoulaye Guindo, président des bloggeurs du Mali et Mahamadou Talata de la Maison de la presse, présents à la cérémonie, ont salué l’initiative. Car, cela permettra à la population en général, les hommes de média en particulier de comprendre si l’information est vraie ou fausse.

AT

Manchester United : Park Ji-Sung pas surpris par la grande forme de Cristiano Ronaldo

Le retour en Premier League se passe bien pour Cristiano Ronaldo sur le plan individuel, malgré les difficultés collectives des Red Devils.

Park Ji-sung n’est pas le moins du monde surpris que Cristiano Ronaldo continue à produire des performances « étonnantes » pour Manchester United à l’âge de 36 ans.

Les deux joueurs ont été coéquipiers à Old Trafford pendant quatre ans, entre 2005 et 2009, et ont même remporté ensemble la Ligue des champions en 2008.

Ronaldo a fait un retour fracassant à Manchester juste avant la fermeture de la fenêtre de transfert de l’été, et l’ancien attaquant de la Juventus a déjà inscrit 12 buts en 17 apparitions toutes compétitions confondues, dont six en cinq sorties en Ligue des champions.

En effet, s’il trouve le chemin des filets lors de la rencontre de mercredi avec les Young Boys, Ronaldo réalisera un exploit qu’il est le seul à avoir réussi auparavant, en 2017-18 avec le Real Madrid : marquer dans les six matchs de groupe de la même saison.

Certains experts sont stupéfaits que le vétéran portugais marque encore à un rythme aussi remarquable, mais Park a toujours su que Ronaldo était destiné à avoir une longue et illustre carrière.

Cristiano Ronaldo dos Santos Aveiro, couramment appelé Ronaldo ou Cristiano Ronaldo et surnommé CR7, né le 5 février 1985 à Funchal, est un footballeur international portugais qui évolue au poste d’attaquant à Manchester United.
Considéré comme l’un des meilleurs joueurs de l’histoire de son sport, il est le seul footballeur avec Lionel Messi à avoir remporté le Ballon d’or au moins cinq fois : en 2008, 2013, 2014, 2016 et en 2017.

« Ce n’est pas facile et très rare qu’un joueur revienne à United après avoir précédemment passé ses meilleures années au club, mais j’ai pensé que si cela pouvait arriver avec un joueur, ce pourrait être Ronaldo », a déclaré Park à GOAL.

« Ce dont je me souviens de lui, c’est qu’il avait toujours le ballon à côté de lui, même dans les vestiaires, et juste avant d’entrer sur le terrain.

« En plus de cela, comme on le sait, il était le premier joueur à arriver sur le terrain d’entraînement, et le dernier à partir, ce qui montre sa passion pour le football.

« De plus, j’ai vu à plusieurs reprises qu’il essayait toujours de s’améliorer, de se mettre la pression.

« Cette saison, je l’ai vu jouer contre Tottenham à Londres. Il a marqué un but incroyable dans ce match, mais je ne peux même pas dire que c’est son meilleur but, car il continue à marquer de grands buts, même depuis son retour à Man United.

« Les gens disent que ses performances sont étonnantes même maintenant, à 36 ans, mais, en tant que coéquipier qui l’a vu faire toutes ces choses auparavant, je crois que c’est juste un résultat naturel, rien de surprenant. »

En se remémorant ses propres souvenirs de Ligue des champions, Park a admis qu’il se demande encore ce qui se serait passé lors de la finale de 2011, que United a perdue 3-1 contre Barcelone, si l’entraîneur de l’époque, Sir Alex Ferguson, avait mis à exécution son projet de lui faire marquer le numéro 10 des Blaugrana, Lionel Messi.

« Nous n’y sommes finalement pas allés parce que le Barca avait tellement de grands joueurs à l’époque, pas seulement Messi », révèle l’ancien attaquant.

« Ce n’est pas facile de parler de quelque chose que nous n’avons pas réellement fait et il n’y a qu’un seul joueur que j’ai vraiment marqué à la culotte pendant un match : Andrea Pirlo. Donc, je ne sais pas ce qui se serait passé si je l’avais fait à un autre joueur.

« Messi était le meilleur joueur du monde à l’époque. Il était inarrêtable, donc je ne dis pas à 100 % que j’aurais pu le faire taire.

« Il n’aurait pas été facile de le marquer mais, parfois, je pense à tout ce que j’aurais pu faire contre lui… »

Park a quitté United en 2012 et il admet volontiers qu’il aimerait voir un autre joueur sud-coréen suivre ses traces en rejoignant les Red Devils, estimant que Son Heung-min de Tottenham pourrait exceller au Théâtre des rêves.

« Il a déjà fait ses preuves en Premier League et je pense qu’il est assez bon pour faire de très bonnes choses à United », a ajouté Park.

« Le seul petit problème serait qu’il n’obtiendrait peut-être pas son maillot n°7 préféré car Ronaldo y est déjà !

« Mais si je devais choisir quelqu’un d’autre que Son, je dirais soit Hwang Hee-chan des Wolves, soit Lee Kang-in de Majorque, qui ont tous deux un bon potentiel en tant que joueurs. »

La plus grande course de dragsters du monde 4

C’est une comparaison Internet classique : Nissan GT-R contre Porsche 911 Turbo. Lequel est le plus rapide ? Lequel est le meilleur ? Quel est celui sur lequel vous devriez donner un coup de fouet (virtuel) à vos amis ? Cette vidéo y répond, en quelque sorte.

Mettant en scène les 10 voitures de la meilleure voiture de conducteur de Motor Trend pour une course de dragsters ultra-large d’un quart de mille, la plus grande course de dragsters au monde comprend d’autres bêtes telles que la Camaro Z/28, la Jaguar F-Type R Coupé, BMW M4 et i8, Alfa Romeo 4C, Subaru WRX STI, Volkswagen GTI et Ford Fiesta ST.

Comme on pouvait s’y attendre, cependant, le duo à traction intégrale et turbocompressé de la 911 et de la GT-R s’enfuit avec le spectacle, la Porsche enregistrant un temps de 10,9 secondes à 126 mph et la GT-R à 11,1 secondes et 125,3 mph.